Comment éviter le problème de toux causé par les foins chez les chevaux ?

À défaut d’herbe en hiver, les chevaux doivent se contenter de foin de prairie comme nourriture. Or, cela peut causer des problèmes de santé comme la toux chez certains équidés les plus fragiles. Heureusement qu’il existe des solutions à cela.

Quelle est principalement la cause de la toux chez les chevaux ?

Souvent, le problème de toux est lié à l’enfermement hivernal et au mode d’alimentation des chevaux. L’impact varie habituellement en fonction de la sensibilité de l’animal, de ses conditions d’hébergement et de son état physiologique. Dans tous les cas, c’est l’alimentation à base de fourrage sec qui est la principale cause du problème.
Il faut aussi savoir que les poneys souffrent souvent d’insuffisance respiratoire et ils ne tolèrent pas les poussières ni l’humidité. Donc, il est essentiel de bien ménager leur environnement, surtout en hiver. Il faut également bien entretenir leur litière et bien conserver leur fourrage en utilisant par exemple un ratelier foin chevaux adapté.

Quelle est la solution appropriée à ce problème ?

Pour éviter le problème de toux chez les chevaux qui s’alimentent de foin en hiver, il faut bien mouiller le fourrage avant de le servir. Il ne faut pas se contenter d’arroser le foin avec un jet d’eau, comme la plupart des fermiers font. Il faut que le foin soit totalement trempé. Puis, c’est ce Foin trempé qu’il faut donner à manger aux chevaux. Pour ce faire, vous pouvez faire tremper entièrement le fourrage dans un grand bac d’eau pendant plusieurs secondes, tout en l’agitant bien afin de le laver parfaitement. Cela vous permettra d’éliminer la poussière et la terre dans le fourrage. Il faut noter qu’au début, vos chevaux peuvent ne pas apprécier le foin trempé, mais, au fur et à mesure que vous leur en donnez, ils le savoureront. Ce n’est qu’une question d’habitude. Pour rendre plus appétissant le foin trempé, il faut le laisser s’égoutter au maximum après le rinçage avant de le servir.
En hiver ou en été, prenez bien soin de votre cheval pour qu’il reste en bonne. Redoublez de vigilance en hiver, car, tout comme vous, il peut vite tomber malade à cause du froid.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.