Les 4 principales maladies chez les chevaux

Le cheval est un animal a priori robuste, fort et synonyme d’énergie. Toutefois, il reste vulnérable face aux différents agents pathogènes qui lui affectent. Les différents organes touchés varient suivant les agents pathogènes. Ces derniers peuvent affecter les voies respiratoires, causer des troubles digestifs et des éruptions cutanées ou encore provoquer des maladies urinaires. Ces maladies considérées comme bénignes pourraient être fatales à votre cheval. Dans cet article, nous allons traiter particulièrement les maladies communes. Voici alors quatre maladies les plus fréquentes chez les chevaux.

La piroplasmose

C’est une maladie parasitaire causé par les piroplasmes. Ces parasites s’attaquent aux cellules des hématies et des érythrocytes. Indirectement, il n’y a pas de contagion de la maladie, mais elle se transmet mécaniquement via les insectes, plus exactement par les tiques.

L’amaigrissement du cheval

L’origine de la maladie reste très varié allant d’une simple infection parasitaire jusqu’à la tumeur. Il s’agit d’une perte de poids très conséquente et graduelle. Dès l’apparition de ce symptôme, il faudrait immédiatement emmener l’animal chez un vétérinaire afin de faciliter le diagnostic.

Le cushing

C’est une maladie d’origine hormonale donnant à l’animal un aspect cotonneux et touffue. Au début, les symptômes sont difficilement détectables. Toutefois, on peut noter la paraisse chez l’animal, suivi d’une perte de poids. Si la maladie persiste, les symptômes sont nettement plus visibles par une poussée excessive des poils.

Myopathie atypique

C’est une maladie qui peut arriver brusquement, car elle est due généralement à une intoxication alimentaire du cheval, notamment par la consommation excessive de rameau ou d’autres espèces végétales toxiques. A l’heure actuelle, il n’existe pas encore de remède à cette maladie. La détection des symptômes qui sont principalement la présence d’urine de couleur foncée, des yeux rouges et l’affaiblissement du cheval.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.