Devenir un soigneur animalier : les points à considérer

Vous avez toujours aimé prendre soin des animaux et vous souhaitez transformer cette passion en métier ? Sachez que les écoles qui proposent des formations vous permettant de devenir un soigneur animalier sont nombreuses en France. Avant de vous inscrire, découvrez-en un peu plus sur le métier d’un soigneur animalier.

Le métier d’un soigneur animalier

Le soigneur animalier travaille avec les animaux. Il est amené à préparer la nourriture des animaux selon les consignes préétablies. Il s’occupe également de leur distribution, de la gestion de stocks ainsi que de l’inventaire de médicaments, de matériel et de la nourriture. Il veille donc à ce que les animaux aient toujours ce dont ils ont besoin.
Ce métier consiste également à préserver la propreté de l’habitat des animaux. De ce fait, le soigneur animalier doit nettoyer régulièrement les cages, les aquariums, les espaces extérieurs, etc.
À part cela, l’une des tâches les plus importantes d’un soigneur animalier est la surveillance des comportements et agissements des animaux. Il doit de ce fait être présent lorsque le vétérinaire les examine.
La mise à jour de l’effectif des animaux fait aussi partie des tâches d’un soigneur animalier. De par cette fonction, il doit déterminer le nombre des animaux en fonction des naissances ainsi que des décès.
Sachez que ce professionnel peut exercer sa profession dans un parc zoologique, un parc aquatique, etc. Il peut travailler aussi bien à la clinique vétérinaire que dans une animalerie. Pour en apprendre davantage sur le métier de soigneur animalier, cliquez ici.

Les qualités à avoir pour devenir soigneur animalier

Il faut remplir certains critères pour devenir soigneur animalier. Les qualités que vous devez avoir afin de réussir votre carrière sont :
– D’être passionné par les animaux : ce métier requiert une grande passion pour les animaux. Vous devez donc éprouver de l’amour pour les animaux, quelle que soit leur nature. Cette passion doit être innée.
– D’avoir de bonnes conditions physiques : un soigneur animalier doit parfois transporter des caisses d’aliments, rester longtemps debout et faire des allées et venues pour rejoindre les cages des animaux.
– D’être patient : tisser une relation avec les animaux afin de gagner leur confiance prend beaucoup de temps. Il se peut aussi que les animaux soient trop agressifs. C’est dans ces situations embarrassantes que vous devez savoir garder votre calme.
– D’être observateur : étant donné qu’une partie des tâches du soigneur animalier consiste à observer le comportement des animaux, il doit avoir le sens de l’observation et du contact.
– D’être disponible : c’est l’une des plus grandes qualités qu’un soigneur animalier doit avoir. Il doit souvent travailler pendant les jours fériés, en week-end pour s’assurer du bien-être des animaux, mais également pour le bon fonctionnement du parc où il travaille.

La formation à suivre pour devenir un soigneur animalier

Bien qu’aucun grand diplôme ne soit requis pour devenir un soigneur animalier, sachez que suivre une formation de soigneur animalier peut être un grand atout pour vous. En effet, en plus de l’expérience que vous avez acquise en vous occupant des animaux, vous devez posséder certaines connaissances théoriques. Il est par exemple important de connaitre l’environnement propice au bien-être des animaux, savoir différencier les mâles des femelles, connaitre les maladies qui touchent le plus les animaux du parc, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.