6 oiseaux en voie d’extinction dans le monde

À cause de la déforestation et de la chasse, plusieurs espèces d’oiseau sont aujourd’hui sur le point de disparaitre complètement. Au fil des années, on a vu leur nombre diminué de plus de la moitié. En effet, ces oiseaux jouent un rôle important dans le maintien d’un équilibre sur les écosystèmes. Parmi ces nombreux spécimens, on peut citer :

Le Calao à casque rond

Appelé aussi Rhinoplax vigile, ce grand oiseau de Bornéo-Ouest est une espèce en danger critique de disparition. Le calao est tant convoité par les tribus de Malacca et de Bornéo à cause des belles plumes de sa queue. Il est aussi chassé pour son bec et son crâne. Ces derniers sont recherchés pour faire diverses gravures.

Le Macareux moine

Le Fratercula artica ou le macareux moine est une espèce qu’on retrouve surtout le long des côtes atlantiques. Durant les dernières décennies, les oiseaux moine sont devenus des espèces menacées. Leur population a considérablement diminué en raison de la forte pollution marine.

Le Bec-en-sabot du Nil

On retrouve souvent les Bec-en-sabot dans les grandes zones humides inaccessibles. L’oiseau africain possède des pattes flexibles. Il est classé parmi les espèces au bord d’extinction. Ceci est dû à la perte de leur territoire naturel.

La Grue royale

La Grue royale ou le Balearic regulorum est un oiseau qui vit dans les marais. Il est localisé plus précisément dans la savane africaine. Le Balearic est inscrit dans la liste des animaux en voie de disparition à cause de l’activité humaine.

Le Takahe

Localisé surtout à la Nouvelle-Zélande, le Takahe est une espèce gruiforme. Cet oiseau est aujourd’hui menacé à cause de la chasse, de la destruction de leur habitat naturel et de l’introduction d’espèces envahissantes. Cette situation déplorable est aussi due en partie à leur reproduction et développement lents.

L’Ara bleu

Connu sous le nom scientifique Anodorhynchus hyacinthinus, l’Ara bleu est une espèce d’oiseau qu’on ne retrouve que seulement en Bolivie, au Paraguay et au Brésil. Avec leur grande taille et leur plumage coloré, ces oiseaux ont été longtemps chassés pour en faire des animaux de compagnie ou pour leurs plumes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.